Demandez un devis
sans engagement

Arrivée
Départ
N° Chambres
Personnes Enfants
Enfant 1
Enfant 2
Albergo 3 stelle in Riviera Romagnola
info@hotelgiovanella.comTel. +39 0541331363 - Cell. +39 3391651181
Offres
PrixCall Back
Notre PositionContacts

Bellaria Igea Marina

Bellaria Igea Marina

Des histoires de mer. C'est cela que Bellaria Igea Marina raconte à ses hôtes, ancien petit village de pêcheurs s'étant transformé, au cours du vingtième siècle, en un centre de vacances balnéaire affirmé. En été, ses sept kilomètres de plage, alignés face à l'Adriatique, se transforment en un agréable cadre où pouvoir vivre la mer dans toute sa splendeur.
Ses rives peu profondes et sûres sont une garantie pour les familles avec enfants; les équipements pour le sport et le fitness y sont particulièrement appréciés par les jeunes; les efficaces services de plage joints à la proverbiale sympathie des plagistes sont le maximum pour ceux qui aiment le soleil, le repos et le relax. Un moderne centre de congrès y a également été construit pour ceux qui ont besoin de se rencontrer et de se confronter.
Des histoires de mer. Le nom même de Bellaria, dont les experts n'ont pas encore expliqué l'origine, semble suggérer la beauté du souffle de la mer. L'écrivain Alfredo Panzini s'en était aussi aperçu lorsqu'il venait passer ses vacances à Bellaria au début du XXe siècle, dans la fameuse Maison Rouge qui est aujourd'hui l'un des symboles de la ville.
Quant à Igea Marina, elle doit son nom à la fille d'Asclépios, dieu de la santé et du bien-être. C'est le nom qui lui a été donné par Vittorio Belli, médecin naturaliste, qui fonda la localité au début du XXe siècle. C'est également lui qui donna le nom de poètes et d'écrivains latins aux rues de la localité.
Des histoires de mer. Un monument, la Tour Sarrasine du XVIIe siècle, construite comme tour de garde et de défense, rappelle une mer dangereuse, infestée de pirates féroces et imprévisibles, qu'il fallait être prêts à accueillir armés "d'arquebuses, d'espringales, de poudres et de mèches". Mais c'est le passé aujourd'hui, la tour abrite un musée de coquillages.
Dans le port canal, la Teresina, grande dame de la mer, est le témoin silencieux d'une tradition de pêche qui a longtemps nourrit les familles du pays. Cette tartane, construite en 1948 et mis à la retraite en 1987, a été restructurée en 2003 pour rappeler à tout le monde que Bellaria Igea Marina plonge ses racines dans la mer. Des racines qui vivent encore.
Des histoires de mer. De vieilles cartes postales jaunies par le temps représentent d'élégantes jeunes femmes qui se promènent le long de la plage sous leur ombrelle. Elles témoignent l'aube du tourisme, une tradition d'accueil et d'hospitalité que depuis, Bellaria Igea Marina n'a jamais abandonnée.
Bien au contraire, elle l'a même renforcée et rénovée, créant des hôtels aux services modernes et confortables, des restaurants où triomphent le poisson de l'Adriatique et les produits de l'agriculture locale, des structures et des équipements pour pratiquer tout type d'activité sportive, un nombre infini de bars, pubs, cafés, boîtes de nuit, discothèques et divertissements. Une histoire d'accueil tournée vers le futur.
Des histoires de mer. A Bellaria Igea Marina, le bleu se marie avec le vert. Son poumon est le grand parc del Gelso, à Igea Marina, une aire de 25 hectares en plein centre urbain, où les arbres de haut fût, tels que les pins et les chênes pubescents, s'entremêlent au maquis, dans une harmonie de couleurs et de parfums.
Les nombreuses avenues plantées d'arbres, comme "l'Ile des Platanes" de Bellaria et la via Ennio de Igea Marina, sont le théâtre privilégié de la promenade nocturne, du shopping et des différentes fêtes et manifestations que la ville organise pour ses hôtes.